Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Journal d’un Métaphysicien de passage.

Journal d’un Métaphysicien de passage.

Déambulations, soliloques, billevesées et autres histoires à dormir debout.


Flânerie.

Publié par konrad sur 12 Avril 2014, 17:16pm

Catégories : #Ma prose en 2014

(Erich Hartmann Boothbay Harbor, Maine  Jahr 1974)

(Erich Hartmann Boothbay Harbor, Maine Jahr 1974)

En me promenant par ce bel après-midi ensoleillé sur des chemins buissonniers mes pensées vagabondent comme ces abeilles qui de fleurs en fleurs butinent leur nectar.

Je repense à mes amis et aux heures glorieuses à quérir des parcelles d'absolu sur un quotidien trivial. Aux moments passés ensemble à reconstruire sous l'exigence de la transcendance de nouveaux rapports au monde.

Trente ans. Trente années dont je ne regrette pas une journée, qui ressurgissent inopinément.

Dans ce défilement d'images et de visages, je retiens des anecdotes, des sourires et malgré les connivences je ne peux à proprement parler d'amis. Quelque chose résiste, une familiarité excessive et trompeuse qui s'accorde mal avec l'idée d'amitié. Ce n'est pas faute de liens, de partage et d'échanges, mais l'entreprise dans laquelle nous étions engagé répond davantage au terme de collègue que d'ami.

Car ce qui fonde une amitié est d'une autre nature que celle qui rassemble des individus dans une société. Quand bien même des amitiés solides peuvent se créer au sein d'entreprises.

L'amitié est une alchimie qui requiert plusieurs composants pour se réaliser. Elle est avant tout la reconnaissance dans l'autre d'un soi-même qui apparaît. Sans jugement d'aucune sorte ni souci de pouvoir. Ces ressorts que l'on trouve dans les entreprises et qui fondent les rapports entre individus sont exempts dans l'amitié.

On se livre dans l'amitié sans crainte d'être évalué et soumis au crible d'une morale quelconque.

Mais les rapports hiérarchiques de pouvoir au travail entre le dominant et le dominé est si puissant qu'il s'est intériorisé dans nombres d'organisations et de sociétés qui ont réitérés ces habitudes de fonctionnement. Combien d'individus, brillants, ont été pervertis par ces notions et ont abdiqué face au pouvoir.

L'amitié est un rempart qui protège de la prédation et qui nécessite qu'on y porte un regard et une attention pleine d'humanité.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives