Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Journal d’un métaphysicien de passage

Journal d’un métaphysicien de passage

Déambulation itinérante parmi des lectures, des idées, des rencontres, des sensations à propos du sens, du qui suis-je, où vais-je et autres billevesées.


Paroles d'Hommes.

Publié par konrad sur 13 Octobre 2015, 20:10pm

Catégories : #Jourdain

Paroles d'Hommes.

"Le matérialisme courant est un pessimisme. Toute philosophie matérialiste est une philosophie pessimiste. Ce pessimisme a quel fondement ? Tout est réductible à une explication.
Il n'y a pas de mystère.
Dès le départ tout est mystère, le mystère est omniprésent.
Il y a le mystère d'être, le mystère d'aimer, le mystère de voir, le mystère de souffrir, nous sommes cernés par le mystère.
On a l'impression que ce sont nos emmerdements personnels ou le monde entier qui nous donne assaut, ce sont nos croyances qui nous livrent cet assaut impitoyable. C'est cette croyance effrénée en l'explication.
Avant il y avaient des choses et puis on tentait de les expliquer c'est parfaitement légitime. Peu à peu dans l'esprit de l'homme l'explication s'est substituée à la chose et nous croyons regarder des choses, des paysages, des êtres, et on regarde des explications sur le paysage, sur les choses, sur les êtres.
Et donc forcément comment tuer un mystère ? C'est une question intéressante, puisque nous sommes des mystères, et bien en expliquant. En expliquant, ce qui n'est pas un péché de l'intelligence, mais prendre l'explication pour la chose expliquée est tout de même très grave.
Il faudrait essayer de semer un doute non pas quand au caractère rationnel de l'explication mais quand à leur portée.
L'être n'est pas réductible à une explication.
La sensibilité humaine, l'amour, l'amour qu'on a pour sa femme pour ses enfants, tout ça n'est pas réductible à une explication.
Le vert, le jaune, les couleurs ne sont pas réductibles à une explication.
La poésie, la musique, ne sont pas réductible à une explication.
Notre vis à vis, mais nous n'en avons aucune espèce de conscience, notre vis à vis naturel c'est le mystère absolu. Et quiconque prétendra vaincre le mystère, l'entamer, s'est déjà damné."

 

Stephen Jourdain. Extrait "Paroles d'Hommes"

Commenter cet article

Archives