Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Journal d’un métaphysicien de passage

Journal d’un métaphysicien de passage

Déambulation itinérante parmi des lectures, des idées, des rencontres, des sensations à propos du sens, du qui suis-je, où vais-je et autres billevesées.


Le mal du pays.

Publié par konrad sur 5 Décembre 2015, 15:17pm

Catégories : #Poésie

Photo perso.

Photo perso.

Mal du pays ! Tocard, ce mal
Démasqué il y a longtemps !
Il m'est parfaitement égal
me trouver parfaitement

Seule, sur quels pavés je traine,
Cabas au bras jusque chez moi,
Vers la maison, - plutôt caserne ! -
Qui ne sait pas qu'elle est à moi.

Il m'est égal à qui paraitre
Lion en cage, - devant quels gens,
Et de quel milieu humain être
Expulsée - immanquablement -

En moi-même, dans l'isoloir
Du cœur. Mal vivre - qu'importe ,
- m'avilir, moi, ours polaire
Sans sa banquise, je m'en fous !

Même ma langue maternelle
Aux sons lactés - je m'en défie.
Il m'est indifférent en quelle
Langue être incomprise et de qui !

(Du lecteur, du glouton de tonnes
De presse, - abreuvoir de potins...)
Vingtième siècle, c'est ton homme !
Avant tout siècle - moi, je vins !

Bûche abandonnée sur les dalles
D'une allée, durcie de partout,
Tout m'est égal, les gens se valent,
Et peut-être par dessus tout -

Égal : ce qui fut le plus cher.
De moi ont disparu d'un coup
Tous signes, dates et repères :
Une âme née on ne sait où.

Mon pays a si peu pris garde
À moi que le plus fin limier,
Sur mon âme - de long en large,
Ne verra rien de familier !

Temple ou maison : vide, personne...
Tout m'est égal, rien à parier.  
Mais si sur le chemin buissonne
Un arbre, et si c'est - un sorbier...

                                           1934

Marina Tsvétaïéva. Le ciel brûle
Poésie/Gallimard

Commenter cet article

Archives