Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Journal d’un Métaphysicien de passage.

Journal d’un Métaphysicien de passage.

Déambulations, soliloques, billevesées et autres histoires à dormir debout.


Le génie.

Publié par konrad sur 29 Mai 2010, 08:37am

Catégories : #Ma prose en 2010

 

Il existe toutes sortes d’êtres humains remarquables.

Il est des individus dont l’intelligence encyclopédique couvre de vastes domaines de connaissance.

D’autres qui saisissent presque instantanément la complexité des phénomènes et en donnent des explications audacieuses.

D’autres ont une sensibilité exacerbée qui les met en relation particulière avec la patrie de l’art.

D’autres sont sages et leurs paroles sont pleines de compassion.

D’autres ont un esprit ingénieux et pratique qui les pousse à fabriquer des outils indispensables.

 

Parmi tous ceux-là figure des exceptions, des individus remarquables habités par quelque " génie " indéfinissable qui les situe en marge des mœurs du monde.

Ce qui fait leur particularité, à mon sens, c’est qu’ils révèlent par leur présence le potentiel d’une réalité qui dépasse notre entendement, mais à laquelle nous sentons confusément appartenir.

Ils agissent sur une autre sphère, sur un autre plan de ce que nous sommes dans notre vie quotidienne ordinaire.

Ils ouvrent des fenêtres sur une autre dimension de l’être, et nous montrent une réalité plus vaste et plus profonde de ce que nous sommes en totalité.

Cela active jusque dans nos cellules une mémoire qui nous rappelle à l’origine de notre présence et nous invite à découvrir d’autres territoires de notre conscience.

 

Ces êtres rares, ont une chose en commun, l’unicité de leur source.

La vérité qui coule de cette source, à laquelle nous ne pouvons nous exclure, quand bien même notre rationalité cherche par tous les moyens à nous y soustraire, est immanente à notre nature.

 

Cette exactitude dont je tente maladroitement de témoigner est le chant joyeux que j’adresse à toutes les figures lumineuses éclairant le chemin de la conscience.

C’est vers eux que je porte mon regard et que j’adresse mon respect.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives