Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Journal d’un métaphysicien de passage

Journal d’un métaphysicien de passage

Déambulation itinérante parmi des lectures, des idées, des rencontres, des sensations à propos du sens, du qui suis-je, où vais-je et autres billevesées.


Le miracle d'être.

Publié par konrad sur 17 Octobre 2015, 16:19pm

Catégories : #Jourdain

Moebius.
Moebius.

"L’important, je ne crois pas que ce soit tellement ce que l’on fait, c’est l’état d’esprit dans lequel on le fait.

On devrait le faire joyeusement et activement, jamais tristement et passivement.

Il n’y a aucune obligation à s’éveiller.

Si on s’engage dans cette voie, c’est parce que l’on a soif, on a envie d’y aller, parce que c’est amusant et passionnant.

Si on y va à contre cœur, c’est dommage.

Vraisemblablement serait-il plus fécond existentiellement parlant d’aller boire un demi à la terrasse d’un café si on en a vraiment envie.

Epouser sa propre pente est très, très important.

Le propre des rivières est de couler dans leur lit, elles sont très sages.

Nous généralement, nous coulons à coté de notre lit, ce qui est peu raisonnable et c’est très dangereux parce que c’est une des expressions de la division de soi.

Il vaut beaucoup mieux aller au cinéma, parce que c’est un penchant naturel et simple et vivant, que d’aller ramper vers Dieu pour de mauvaises raisons et à contre cœur !"

Stephen Jourdain. Le miracle d'être. L'originel.

Commenter cet article

Archives